La gommose parasitaire des agrumes, Phytophthora

Les agrumes sont la cible de multiples maladies infectieuses. Elles sont causées par des agents pathogènes qui peuvent engendrer des dégâts remarquables.

La gommose parasitaire causée par le Phytophthora spp. fait partie de ces nombreuses maladies fongiques inféodées aux plantes appartenant au genre Citrus.

Symptômes de la gommose


Les symptômes de la gommose des agrumes s'expriment de plusieurs manières:

Fonte de semis:

Les Phytophthora sont la cause de la fonte de semis. Ces champignons sont principalement transmis par la semence. Ils peuvent être notamment originaires du substrat infesté.

La fonte de semis concerne essentiellement les plantules nouvellement germées.

Les symptômes principaux de la fonte de semis se résument par une pourriture du collet. Elle peut éventuellement provoquer la décomposition totale de la graine ou encore la destruction de la plantule avant la levée.

La fonte de semis est favorisée par des températures et d'humidité défavorables durant le stade de germination.

On peut limiter les dégâts de la fonte de semis par l'emploi de porte-greffes résistants. Les plantules arrivent ainsi à échapper aux champignons quand elles auront développées les premières vraies feuilles.

La pourriture du pied ou la gommose du tronc:

Les Phytophthora spp. peuvent notamment engendrer le chancre de la base du tronc. Ces champignons virulents causent aussi une sorte de sécrétion de la gomme qui est à l'origine de l'appellation Gommose des agrumes.

Le chancre de la base du tronc résulte de l'infection du greffon à différents hauteurs du sol.

Il s'arrête au niveau du porte-greffe qui reste sain et s'exprime par un dessèchement suivi d'un craquellement de l'écorce du greffon.

Le bois sous adjacent à la partie desséchée se nécrose et devient brun. La coloration brune du bois est caractéristique de la gommose ainsi que de la mort de l'écorce dans toute son épaisseur. Ceci permet de différencier la gommose à Phytophthora de la psorose virale, dans laquelle seules les couches superficielles de l'écorce sont atteintes.

Pour le diagnostic au verger, il suffit de gratter l'écorce desséchée du greffon à l'aide d'un couteau. Si les tissus sous adjacents sont verts, il s'agit alors de la psorose.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne