Chélidoine majeure : Vertus médicinales, usages et effets secondaires

La chélidoine, chelidonium, signifierait hirondelle (chelidon en grec) car les grecques remarquaient que la plante fleurit à l'arrivée de ces oiseaux devenus rares de nos jours.

chelidoine majeure chelidonium majusCette plante est utilisée, depuis l'Antiquité, dans la pharmacopée populaire en infusion dans du vin blanc pour soigner l'ictère. Elle est également très connue pour son usage externe contre les verrues d'où son nom "herbe à verrues".

La chélidoine, considérée parmi les plantes de foie, aurait, selon la médecine traditionnelle asiatique, surtout chinoise, des effets bénéfiques sur le système nerveux central et par conséquent aurait un pouvoir dans les cas de troubles neurologiques. Ces propriétés sont très probablement dues sa contenance en protopine, substance qui agit sur les récepteurs GABA, neuromédiateur principal du système nerveux.

Crédit photo © sybarite48 - flickr.com - Chelidonium majus (Fleur de chélidoine majeure)

SOMMAIRE

I. Description botanique de la plante de chélidoine majeure


Nom scientifique: Chelidonium majus - Famille botanique: Papavéracées.

La chélidoine est une plante d'environ 60 à 80 cm de haut. Elle pousse abondamment dans des endroits incultes et humides, dans les décombres et aux bords des chemins.

chelidoine majeure chelidonium majus planteLes feuilles sont de couleur verte. Elles présentent un limbe subdivisé. Elles sont assemblées par 5 ou 7 le long du pétiole.

Les fleurs, jaunes, occupent la partie terminale des rameaux. Elles sont composées de 4 pétales et 2 sépales de couleur jaunâtre. Elles apparaissent de mai à juillet.

Le fruitde couleur verte, est une silique, glabre et bosselée de 2 à 5 cm.

Crédit photo © micks-wildlife-macros - flickr.com - Chelidonium majus (Fleurs et feuilles de chélidoine majeure)

Noms en français: Plante ou herbe aux verrues, herbe à la vue, grande éclaire.

Noms vernaculaires et étrangers: Provençal: Herbo dé Santo - Anglais: Celandine - Espagnol: Celiduena - Italien: Chelidonia.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Principaux composants de la chélidoine majeure


  • Alcaloïdes (3%), benzylalcaloïde: Phénanthridines (chélidonine ou benzophénantridine et sanguinarine), protoberberines (berberine et coptisine). Ils sont principalement présents dans la racine de la chélidoine majeure. Ils sont une activité antispasmodique. La coptisine est l'alcaloïde majeur de la plante entière et la chélidonine celui de la racine.

  • Acides organiques: Acide malique et citrique.

  • Caroténoïdes.

  • Enzymes protéolytique: Contenues dans le latex jaune virant à l'orange brun au contact de l'air.

  • Chélidocystatine: Inhibiteur de la cystéine protéinase.Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Quelles sont les propriétés médicinales de la chélidoine?


Vertus connues:

Activité analgésique et spasmolytique: La chélidoine est employée comme antispasmodique dans les cas d'affections des voies biliaires. Le pouvoir spasmolytique sur le muscle lisse (type papavérine) de cette plante est conjugué avec son potentiel analgésique et sédatif léger du système nerveux central.

Action verrucide: Par ses alcaloïdes, le suc frais de la chélidoine exerce un effet antiviral et antibactérien. Elle permet notamment d'activer des enzymes qui freinent la croissance cellulaire qui expliquerait, très probablement, son efficacité pour soigner les verrues.

Potentiel GABA-ergique: Propriétés calmante du système nerveux central.

Affections des yeux: La chélidoine renferme un suc de couleur jaunâtre safrané amer et âcre. Ce suc, qui s'écoule quand on coupe la plante, une fois dilué dans de l'eau bouillie ou de l'eau de rose, donne lieu à un collyre. Ce dernier est utilisé pour soigner les ulcérations des paupières et les conjonctivites.

Troubles hépato-biliaires: La chélidoine favorise la sécrétion de la bile et son évacuation vers l'intestin.

Cholestérol: Les extraits des racines de la chélidoine agissent sur le cholestérol sérique, en inhibant son augmentation, lors des régimes alimentaires riches en graisses.

Indications et associations:

  • Problèmes hépato-biliaires.

  • Désordre nerveux.

  • Verrues et psoriasis: Usage externe.Haut de page - Magasin bio en ligne

IV. Comment utiliser la chélidoine majeure?


Parties utilisées:

La plante entière et le suc frais. La chélidoine est mise à sécher lorsque la floraison commence. Le suc, latex, quant à lui est utilisé seulement frais.

Formes d'usage:

Infusion: Une demi-cuillère à café dans une tasse d'eau bouillante. Infusion pendant une dizaine de minutes. Boire jusqu'à 3 tisanes par jour. Cette forme d'usage est très rare et nécessite un avis médical.

Extrait sec: La plante est mélangée avec d'autres herbes. Il faut compter 100 mg deux fois par jour. Utilisation interne contre les verrues sur avis du médecin.

Teinture mère homéopathique : 15 gouttes 3 fois par jour.

La chélidoine est généralement associée au curcuma ou au pissenlit dans les préparations à absorber en gouttes.

Usage interne en phytothérapie:

Désordre nerveux et troubles hépato-biliaires:

Infusion: Une demi à une cuillère à café de plante sèche de chélidoine pour une tasse d'eau frémissante. Laisser infuser 10 minutes. 3 tisanes par jour soit maximum 5 grammes par jour (l'équivalent de 30 mg d'alcaloïdes exprimés en chélidonine).

Usage externe en phytothérapie:

Verrues et psoriasis: Suc frais: Application locale jusqu'à 3 fois par jour.Haut de page - Magasin bio en ligne

V. Précautions d'emploi et contre-indications


La boutique bio en ligne note que l'emploi de la chélidoine doit se faire avec beaucoup de précautions. Son usage est limité à l'application de son latex sur les verrues. Pour les autres indications, une consultation médicale s'impose.

Effets secondaires:

  • À forte dose, la plante peut être toxique.

  • Elle peut notamment provoquer des somnolences, bradycardies et paralysies des terminaisons sensitives.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne.