Gestes simples et naturels pour lutter contre la transpiration excessive

Mauvaises odeurs et sensation de moiteur, la transpiration des pieds, des aisselles et des autres parties corporelles, est synonyme d'inconfort. Une hygiène adaptée permet, généralement, d'en venir à bout. Voici les conseils de la boutique Bio en Ligne.com.

SOMMAIRE

I. Transpiration, définition et causes


Avant d'expliquer comment lutter efficacement contre les effets indésirables de la transpiration, commençons tout d'abord par évoquer ses origines tout à fait normales et communes.

Définition:

La transpiration est, en effet, un phénomène physiologique naturel, observé aussi bien dans le monde animal que végétal (oui, les plantes aussi transpirent). La transpiration normale chez les êtres humaines s'effectue par les glandes sudoripares afin de réguler la température corporelle, ou interne, de l'organisme.

Causes:

La transpiration du corps s'exprime par l'évacuation de la sueur. Celle-ci, lors de son émission, demeure inodore, mais en contact avec la peau et en humidifiant le corps, la sueur va, intentionnellement, favoriser le développement et la prolifération de bactéries qui, à leur tour, vont transformer la sueur en substances malodorantes.

Alors, à cause de ces méchants micro-organismes, nos sécrétions, au début innocentes, deviennent une véritable puissance chimique aux capacités olfactives potentiellement gênantes, voire expulsives.haut page magasin bio ligne

II. J'adopte le bon rituel


Contre la transpiration des pieds:

a. Je lave mes pieds avec un savon bio antibactérien en songeant à passer entre les orteils avant de les sécher soigneusement.

b. Une à deux fois par semaine, je m'offre un bain de pieds en utilisant le bicarbonate de soude (1 à 2 cuillères à soupe dans une bassine d'eau). Le bicarbonate exerce une activité bactériostatique qui inhibe la croissance des agents bactériens et neutralise les odeurs.

c. L'emploi des anti-transpirants bio est, parfois, recommandé (en accord avec un professionnel de santé) afin de limiter l'excrétion de sueur par les glandes sudoripares. Ces produits s'appliquent le soir sur peau sèche et saine.

À vrai dire, l'emploi des anti-transpirants classiques (fabriqués par les industriels) est aujourd'hui sujet à un débat sérieux. Quelques études scientifiques sous-entendent qu'il existe une causalité entre leur usage et le développement du cancer de sein chez certaines personnes.

d. Il existe également des alternatives naturelles à base d'huile essentielle de sauge sclarée ou de palmarosa.

Pour les autres parties corporelles:

a. Afin de réguler la transpiration, sans pour autant l'inhiber, et la purifier, pour restreindre les mauvaises odeurs, les spécialistes de beautés recommandent l'emploi de l'huile essentielle de lavande fine, antiseptique, rafraîchissante et apaisante, et l'huile essentielle de menthe poivrée, qui, grâce à sa richesse en menthol, procure un sentiment intensément frais. Il est, également, conseillé d'utiliser l'huile florale de rose qui se distingue par ses senteurs astringentes et, agréablement, aromatiques.

b. La règle générale consiste à ne pas freiner la transpiration et à ne pas boucher les pores existant au niveau de l'épiderme. Il est, ainsi, raisonnable d'éliminer les cellules mortes, accumulées sur la peau et qui contribuent au développement des odeurs désagréables en retenant les déchets et les toxines. Ce nettoyage cutané est réalisé en effectuant un brossage de la peau. Cette technique, en plus de sa capacité à améliorer la circulation sanguine, elle contribue à éliminer les toxines, d'une manière efficace, et, par conséquent, à lutter contre les odeurs corporelles.

Comment effectuer un brossage du corps efficace? C'est simple, agréable et économique. Un bon brossage dure, généralement, un petit quart d'heure et concerne, pratiquement, toutes les parties corporelles (pieds, jambes, hanches, fesses, ventre, bras, mains et si c'est possible vous faites appel à une personne tierce pour atteindre la totalité de la surface dorsale, sinon vous faites comme vous pouvez). On utilise le plus souvent un gant de Hammam mouillé (luffa, gant en sisal) qui n'irrite pas la peau (on peut employer un savon naturel afin de réduire les frottements). Le brossage doit être doux et délicat afin de ne pas agresser la peau et éclater les vaisseaux sanguins épidermiques.haut page magasin bio ligne

III. Plantes naturelles anti-odeurs


Zestes d'agrumes:

Les zestes sont particulièrement pour masquer les odeurs. En plus de leur pouvoir à parfumer agréablement la peau, ils contribuent également à éliminer les bactéries à sa surface, grâce à leur contenance en acide citrique. Dans la pratique, on peut employer l'écorce d'une orange ou d'un citron.

Ache des montagnes:

Cette plante (appelée aussi livèche), dont l'odeur rappelle le céleri, nettoie et désodorise efficacement la peau.haut page magasin bio ligne

IV. Je choisis bien mes chaussures


a. Je privilégie les chaussures avec une bonne aération. Les sandales sont idéales avec le retour des beaux jours.

b. Je préfère des semelles intérieures en cuir plutôt que synthétiques, ces dernières favorisant la transpiration.

c. Je saupoudre mes semelles avec un spray, du talc ou encore avec un peu de bicarbonate de soude. On peut également trouver dans les commerces des semelles bio-actives.

d. Je change régulièrement de chaussures afin de les aérer.

e. Si je porte des chaussettes ou des collants, je privilégie les matières naturelles comme le coton ou le lin, plutôt que les fibres synthétiques.haut page magasin bio ligne

V. Je consulte un médecin


Si la transpiration de mes pieds et de mon corps est excessive et qu'elle provoque un sentiment de mal-être, un isolement ou encore une perte de confiance, je consulte le médecin qui pourra me prescrire un traitement adapté et peut me prodiguer d'autres conseils qui me correspondent.haut page magasin bio ligne