Le stress personnel

Le stress personnel est constitué d'agents stresseurs directement liées à votre vie quotidienne et personnelle. Il est défini par des contraintes, des pressions, des agressions qui sont le fait de votre vie quotidienne et de vos conditions de vie.

Ces agents stresseurs sont de différents types que nous regroupons sous deux rubriques: Structurel et Conjoncturel.

SOMMAIRE

I. Généralités


Le stress structurel est celui qui est lié à l'environnement dans lequel vous vivez. Cet environnement peut être source de stress pour deux raisons:

a. il est effectivement agressif, peu confortable, non adapté.

b. il n'est pas conforme à ce que vous souhaitiez ou vous espériez.

Ce stress structurel prend aussi en compte des éléments liés à votre vie quotidienne dans l'entreprise. S'il est à la fois personnel et professionnel c'est que la vie quotidienne est bien faite de ces deux composantes et qu'il est difficile de totalement les dissocier.

Le stress conjoncturel est celui qui est lié aux événements de la vie quotidienne qu'ils soient bons ou mauvais et qui sont d'autant plus stressants qu'ils sont soudains, chargés d'affectif, imprévisibles et que nous ne disposons pas de moyens immédiats pour y faire face.

Pour chaque agent stresseur personnel le poids c'est à dire l'importance du stress est en effet différente en fonction:

a. de la vulnérabilité personnelle.

b. du soutien c'est à dire de l'aide disponible pour faire face à ce problème.

c. des efforts nécessaires pour faire face et surmonter l'obstacle.

Au-delà du stress conjoncturel très fort que peut présenter un décès, un gros problème de santé, c'est souvent l'accumulation de petits problèmes répétitifs qui usent et font que la capacité d'adaptation de l'organisme est dépassée et que l'on risque une dégradation de notre équilibre physiologique et psychologique.haut page magasin bio ligne

II. Stress structurel


Le stress structurel est celui qui est lié aux conditions dans lesquelles vous vivez.

Il est souvent difficile à appréhender pour deux raisons:

a. C'est votre environnement habituel et vous avez en partie intégrée ses contraintes. Cela signifie que la pression existe bien, qu'elle est source de stress mais que vous n'en ressentez pas les effets.

b. Il est particulièrement difficile d'imaginer échapper à ces contraintes car elles nécessiteraient des changements majeurs de votre vie qui ne sont pas à l'ordre du jour.

Ce stress structurel est fait de trois parties:

1. Le quartier dans lequel vous habitez:

a. la qualité du quartier et de l'environnement: le calme, la facilité pour se garer, l'environnement, le niveau de bruit...

b. les conditions d'accès aux services dont vous avez besoin quotidiennement.

c. l'environnement humain et la sécurité.

d. les conditions d'accès, la facilité pour se garer, etc.

2. Le logement dans lequel vous habitez:

a. sa superficie rapportée bien sûr au nombre de personnes vivant sous le même toit.

b. son confort global.

c. sa tranquillité au sens insonorisation.

d. l'environnement des voisins et la qualité relationnelle.

e. sa clarté c'est à dire le niveau d'ensoleillement.

f. la possibilité d'ouvrir les fenêtres.

Les différents éléments composants votre logement peuvent influer sur votre stress structurel et ce d'autant plus qu'ils ne correspondent pas à ce que souhaiteriez.

3. Les conditions de travail: Au-delà des différents critères concernant l'organisation de votre travail et pouvant être l'objet d'agents stresseurs, les conditions matérielles dans lesquelles vous travaillez font partie de votre stress structurel:

a. la superficie de votre bureau ou de votre poste de travail.

b. son confort global.

c. le degré de bruit.

d. la clarté et le fait d'être à la lumière du jour.

e. la possibilité d'ouvrir les fenêtres.

f. les possibilités pour déjeuner.

g. les conditions de transport étudiées ci-après.

Là encore c'est la multiplication des différents stress qui s'accumule et fragilise les capacités d'adaptation.

Si ce stress structurel est difficilement évaluable le fait de l'évaluer permettra:

a. de mesurer la pression quotidienne dont il est responsable.

b. de rejoindre les adaptations possibles et réalistes.

c. de développer les activités anti-stress nécessaires.haut page magasin bio ligne

III. Stress conjoncturel


Le stress a d'abord été décrit sous la forme d'un événement ou d'une agression qui perturbe l'équilibre de l'individu.

L'événement reste l'un des principaux stress, agent stresseur visible pour l'individu. Ces événements ont été classés dans le cadre d'échelles visant à mesurer à la fois leur importance et leur répercussion potentielle sur l'individu.

Parmi les principaux événements qui sont considérés comme agents stresseurs importants:

a. le décès d'un proche et plus particulièrement d'un conjoint, d'un enfant ou d'un parent.

b. le divorce.

c. la survenue d'une maladie grave.

d. le changement professionnel et ce tout particulièrement s'il s'agit du chômage ou d'un recul professionnel.

e. les difficultés financières.

f. les difficultés juridiques.

g. les difficultés affectives.

h. le déménagement.haut page magasin bio ligne

IV. Stress et personnalité


Si chacun perçoit les situations auxquelles il est exposé de manière plus ou moins menaçantes, c'est en fonction de ses expériences, de sa culture mais aussi de sa personnalité.

La personnalité est aussi impliquée dans les capacités de réaction et d'adaptation de l'organisme.

Définir la personnalité n'est pas chose simple et c'est pour cela qu'elle est souvent assimilée à étudier. La personnalité et les comportements qui y sont liés sont responsables soit d'une vulnérabilité excessive fragilisant l'individu face à une situation menaçante soit au contraire d'une force essentielle dans l'action.

De nombreuses personnalités ont été décrites:

a. Anxieuses avec difficultés relationnelles, conflit et tension interne, appréhension de ce qui se passe.

b. Émotionnelles avec un manque de contrôle de soi, des réactions impulsives et mal maîtrisées.

c. Excitées avec une forte expression de ce qui est ressenti et une possibilité d'être influencé.

d. Obsessionnelles avec une difficulté à décider et à choisir.

e. Dépendances marquées par l'attente, la passivité, le sentiment d'impuissance.

Chacune d'entre elle influera de manière différente sur les capacités de réaction face à l'agression.

Deux comportements peuvent influer la gestion du stress: ceux du type A et B dits comportements à risques ou comportements protecteurs que ce soit dans l'exposition au stress ou dans la gestion des conséquences, ces deux comportements sont responsables d'attitudes diamétralement opposées.

Enfin la personnalité peut influer sur la sensibilisation c'est à dire la capacité à développer une sensibilité particulière, une hyperactivité à distance d'un événement particulièrement stressant.

Cette sensibilisation peut également être impliquée dans la gestion du stress au quotidien, en particulier professionnel avec une adaptation de plus en plus difficile aux agressions et conflits.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.