Formes d'usages des huiles essentielles

L'aromathérapie est une thérapie extrêmement puissante. Par conséquent, il ne faut guère employer les huiles essentielles d'une manière hasardeuse. Il existe, en effet, plusieurs manières de les utiliser pour profiter de leurs vertus.

Il est formellement interdit d'avaler les huiles essentielles pures sans l'accord d'un médecin. Leur ingestion peut, en effet, provoquer des brûlures de tout l'œsophage ou dans des cas extrêmes engendrer l'intoxication et la mort.

Certaines huiles essentielles peuvent être prises (1 à 2 gouttes) sur la mie de pain, sur un morceau de sucre, diluées dans une cuillère à café d'huile d'olive, de miel, de purée d'amande ou de sésame, ou encore via un comprimé neutre d'absorption comme l'acérola. Dans ces cas de figure, assurez vous de l'inoffensivité de l'huile essentielle car elle peut présenter un risque de causticité. Le plus judicieux est de demander conseil à un aromathérapeute, au médecin ou à votre pharmacien.

Voies respiratoires


Flacon ouvert ou dans l'air:

a. Ouvrir le flacon, le porter au niveau du nez et inspirer profondément.

b. Introduire un bâtonnet en bois dans le flacon ouvert et laisser s'évaporer l'huile essentielle pour diffuser les arômes.

c. Appliquer quelques gouttes sur un support bien rangé sur un meuble hors de portée des enfants.

Sur un mouchoir:

Mettre quelques gouttes sur un bout de mouchoir et respirer. En règle générale, il ne faut pas dépasser 2 gouttes d'huile essentielle. Cette technique est principalement employée pour décongestionner les voies respiratoires.

Inhalation des huiles essentielles


Ajouter quelques gouttes d'huile essentielle dans un bol d'eau bouillante. Se recouvrir d'une serviette et inhaler la vapeur. Cette méthode convient pour dégager la sphère ORL et constitue un sauna cutané du visage.

a. Il ne faut pas ouvrir les yeux pendant l'inhalation.

b. Interdiction d'utiliser des huiles essentielles irritantes et dermocaustiques.

Diffusion atmosphérique d'une huile essentielle


Pour cet usage, il faut se procurer l'appareil conçu à cet effet. Il permet de diffuser l'essence sans la chauffer et ainsi préserver sa qualité.

Cette technique est principalement employée pour les huiles essentielles obtenues à partir des zestes d'agrumes. Elles sont naturellement photosensiblisantes et nécessitent énormément de précautions.

a. Éviter l'utilisation des brûle-parfums. Ils détériorent la qualité de l'essence et détruisent sa structure biochimique.

b. La diffusion ne doit pas dépasser 15 minutes surtout dans un espace fermé.

c. Il faut absolument connaître les propriétés biochimiques d'une huile essentielle avant de la diffuser. Certaines ne sont pas prédestinées à cet usage et peuvent être neurotoxiques ou irritantes des muqueuses nasales.

Application cutanée en friction


Les huiles essentielles peuvent être caustiques pour la peau. Afin d'éviter ce risque, il est fortement conseillé de les diluer à 10% dans une huile végétale (huile d'amande douce, d'arnica, de jojoba).

Une friction consiste à appliquer quelques gouttes (4 à 5) d'huile essentielle pure sur la peau sans dilution préalable. Cette méthode permet une absorption cutanée rapide des principes actifs. Ces derniers pénètrent naturellement dans la peau, d'autant plus qu'ils sont lipophiles, et se diffusent dans tout l'organisme à travers les veines et les artères. Notons que la voie percutanée est très efficace afin de faire entrer les huiles essentielles au plus profond de l'organisme.

La friction doit se faire en parfaite connaissance des propriétés des huiles essentielles et les effets de ses composants biochimiques. Elle est irréversible et particulièrement efficace pour cibler le traitement:

a. Friction au niveau du thorax et le haut du dos pour les infections respiratoires.

b. Le coté droit de l'abdomen sous les côtes en cas d'infections hépatiques.

c. L'estomac et l'abdomen pour les infections digestives.

d. Le bas ventre (vis-à-vis de la vessie) pour les infections urinaires.

Comment tester la réaction allergique à une huile essentielle?


Afin de vérifier qu'il n'y a pas d'allergie ou de réaction vis-à-vis à une huile essentielle, il faut faire préalablement une application cutanée d'une ou maximum deux gouttes d'huile essentielle dans le pli du coude.

Exemple d'huile essentielle pouvant provoquer des allergies cutanées: Huile essentielle de laurier noble.

Précautions à prendre


Après usage des huiles essentielles, il est impératif de bien se laver les mains et surtout ne pas se frotter ni les yeux, ni la bouche, ou encore les autres muqueuses. Dans le cas contraire, brûlure et inconfort garantis.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne