Réussir l'allaitement naturellement

Il est franchement inutile de réaffirmer que, dans la mesure du possible, allaiter l'enfant au sein maternel, au moins jusqu'à ses six premiers mois, est très souhaitable.

Durant la période d'allaitement, les jeunes mamans sont souvent sujettes à des problèmes liés, notamment, à la position pour allaiter correctement le nourrisson, à l'apparition de crevasses très douloureuses sur les mamelons, à la surabondance ou, à contrario, à l'insuffisance du lait maternel.

SOMMAIRE

I. Prévention des crevasse du mamelon


Afin d'éviter l'apparition de crevasses, potentiellement douloureuses, sur les seins, il convient de respecter certaines règles assez faciles à appliquer:

a. À partir du 7ème mois de grossesse, il est conseillé de procéder à un lavage soigneux et quotidien des mamelons.

b. Dès le 9ème mois, il est possible de prévenir les douleurs en frottant les mamelons avec quelques gouttes de teinture-mère de calendula (une dizaine de gouttes dans un petit bol d'eau bouillie tiède).

c. Quand le nourrisson commence à téter, il est recommandé d'hydrater le mamelon avant et après les tétées en utilisant, tout simplement, de l'eau tiède.

d. Surtout ne laisser jamais le bébé jouer et mâchonner le bout du sein après les tétées.

e. Il est aussi primordial de se renseigner auprès du personnel professionnel et qualifié des meilleures positions pour réussir, avec le moindre mal, sa période d'allaitement, ou encore de lire ce qui suit.haut page magasin bio ligne

II. Position de la mère allaitante


a. Pendant les premiers jours après l'accouchement, la jeune maman se couchera, préférence, latéralement du côté du sein à donner au bébé.

b. En position assise, il est souhaitable que le nourrisson soit disposé d'une manière transversale par rapport à sa maman, la tête du bébé appuyé sur le bras maternel. Il est aussi pertinent de mettre un coussin sous le bras de la nourrice et un autre sous le creux des reins, afin de ne pas se fatiguer inutilement.

c. Parfois, il est possible de placer un tabouret sous les pieds afin de pouvoir élever les genoux. De cette façon, l'enfant est, plus ou moins, serré, sans effort, dans la meilleure position.haut page magasin bio ligne

III. Allaitement insuffisant


Il arrive aux mères allaitantes que la quantité de lait soit naturellement insuffisante. On cherchera, alors, à favoriser la lactation en utilisant des remèdes connus dans les pratiques traditionnelles.

Phytothérapie:

a. Décoction des graines de cumin, à raison de 50 grammes par litres d'eau. Prendre 3 tasses par jour.tisane allaitement magasin bio ligne

b. Infusion de 100 grammes de fleurs de sureau pour un litre d'eau bouillante dont on absorbera 3 à 4 tisanes par jour.

c. Décoction de 50 grammes de graines de fenouil par litre d'eau. Ingurgiter 3 tisanes par jour.

d. Piler 50 grammes d'amandes dans un litre d'eau et y ajouter 50 grammes de miel. Cette préparation est exceptionnellement nourrissante, énergétique et protéique.

Diététique:

Favoriser la lactation chez la femme allaitante est synonyme de repos, calme et surtout une alimentation riche et équilibrée. Dans ce sens, les diététiciens leur conseillent de boire beaucoup de boissons liquides (eau, lait et jus de carottes), et de consommer des lentilles et du blé germé (à raison d'une cuillère par jour).

Préparation du blé germé: nettoyer les grains de blé et les mettre dans un récipient d'eau tiède durant 24 heures. Le placer, ensuite, dans une assiette, à maintenir humide. On rince les grains chaque jour et le blé germera au bout de 48 heures (pendant la saison estivale) et au bout de 72 heurs en hiver.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne