Magasin bio en ligne

Puceron lanigère du pommier: symptômes et traitements bio

L'Eriosoma lanigerum est un ravageur appartenant à la grande famille des pucerons, un groupe d'insectes suceurs qui se nourrissent de la sève des végétaux. En dehors du pommier, le puceron lanigère s'attaque aussi au cognassier.

En France et en Afrique du Nord (Maroc et Tunisie), le puceron lanigère est relativement très répandu, mais il est rarement nuisible du fait de la virulence de ces nombreux prédateurs parasitoïdes.

I. Cycle biologique du puceron lanigère du pommier


Nom scientifique de l'insecte: Eriosoma lanigerum (Hausmann) Syn. Schizoneura lanigerum - Ordre: Homoptères - Famille entomologique: Pemphigidae.

Le puceron lanigère est un insecte qui se multiplie par voie parthénogénétique (reproduction sans fécondation) au rythme infernal de dix générations annuelles. Ces pucerons sont pour la plupart aptères, mais durant la saison estivale (surtout en juillet), on peut éventuellement observer la présence d'individus ailés qui permettent la propagation de l'espèce.

puceron lanigere adulte eriosoma lanigerum

Crédit photo © Jeffrey W. Lotz, Florida Department of Agriculture and Consumer Services, Bugwood.org forestryimages.orgEriosoma lanigerum adultes

Les dégâts engendrés par le puceron lanigère proviennent essentiellement de la formation de tumeurs qui empêchent la circulation de la sève de l'arbre. D'autres agents pathogènes peuvent ainsi s'installer dans les tumeurs et provoquer des infections par la suite. Les plantes infestées finissent par dépérir partiellement ou totalement.

II. Symptômes d'une attaque du puceron lanigère du pommier


Suite à une infestation du Eriosoma lanigerum, on remarque l'apparition de flocons blancs cotonneux sur les branches, les rameaux, le tronc et, même parfois, sur le système racinaire. Sous ces flocons on trouve des colonies de pucerons de couleur brune.

puceron lanigere eriosoma lanigerum

Crédit photo © Joseph Berger, Bugwood.org forestryimages.org - Dégâts d'Eriosoma lanigerum

En écrasant les pucerons lanigères, on observe le jaillissement d'un liquide rouge brun.

Les colonies du Eriosoma lanigerum provoquent souvent le développement d'excroissances chancreuses sur le bois des arbres, à travers lesquelles diverses maladies fongiques peuvent potentiellement se manifester.

III. Lutte biologique contre le puceron lanigère du pommier


Parmi les mesures à prendre dans le cadre d'une lutte biologique efficace contre Eriosoma lanigerum, on peut préconiser la sélection de porte greffe tolèrent et de variétés de pommes résistantes. On peut notamment procéder à l'élimination systématique des foyers d'infection et de chancre, surtout en hiver, pendant la taille des arbres.

Les autres interventions contre le puceron lanigère du pommier doivent intervenir durant la saison estivale, si on constate une forte pullulation du ravageur, et pendant la saison hivernale, juste avant le débourrement des essences fruitières.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne