Magasin bio en ligne

Cochenille asiatique ou japonaise des agrumes: biologie, symptômes et lutte

La cochenille asiatique, ou japonaise, est un insecte strictement inféodé aux agrumes. Elle est largement répandue en Asie, de l'Inde au japon. Elle est également observée en Australie ainsi qu'en France, hormis la Corse, et en Italie.

La cochenille asiatique présente une réelle menace sur les cultures d'agrume. Elle affecte tous les types de citrus à l'exception d'hybrides spécifiquement japonais appelés Natsumikan, Citrus natsudaidai, et de l'espèce Citrus junos.

Identification de la cochenille asiatique


Nom scientifique: Unaspis yanonensis (Kuwana) - Famille: Diaspidae - Ordre: Homoptères - Autres noms: Cochenille japonaise.

cochenille asiatique Unaspis yanonensis

Crédit photo: © Ferran Turmo Gort - flickr.com - Unaspis yanonensis

Les femelles de la cochenille asiatique sont menues d'un bouclier en forme d'huître, mesurant environ 3 mm, de couleur brun sombre. Les bords du bouclier sont plus ou moins délavés. Ceux des cochenilles mâles sont plus allongés et plus petits (environ 1,5 mm). Ils sont blanc feutré et se distinguent par la présence de 2 à 3 carènes (arêtes sur l'exosquelette) longitudinales.

cochenille asiatique Unaspis yanonensis adulte larve

Crédit photo: © Ferran Turmo Gort - flickr.com - Unaspis yanonensis

Il convient de distinguer Unaspis yanonensis de l'espèce Unaspis citri (Comst), également observée dans la région du sud-est asiatique, notamment en Chine, en Australie et en Amérique centrale. Le bouclier des femelles de cette espèce, de couleur brun-noir et bordé de gris, ne mesure que 1,5 à 2,25 mm. Celui des mâles étant blanc neige, ne dépasse guère 1 mm de longueur.

Cycle biologique de la cochenille asiatique


En Asie du sud-est, la cochenille asiatique se développe en trois générations annuelles. La femelle hiverne après fécondation.

Lors de la première génération les deux stades larvaires durent environ une vingtaine jours, alors que l'adulte vit un peu plus de 30 jours. Ces périodes sont plus longues lors des générations suivantes.

La cochenille asiatique survit de préférence à température élevée dans les parties ombragées des arbres. En France, cet insecte inféodé aux agrumes est principalement présent sur la partie de l'arbre orientée vers le Nord.

Symptômes de la cochenille asiatique sur les agrumes


Les attaques de la cochenille asiatique se manifestent par l'apparition de décolorations circulaires du parenchyme foliaire. Ces dégâts sont systématiquement suivis du dessèchement et de la chute du feuillage.

Les rameaux des arbres se dessèchent à leurs tours et les fruits sont envahis par de multiples cochenilles.

Mesures de lutte préventive contre la cochenille asiatique


Les potentiel de propagation naturel de la cochenille asiatique des agrumes, Unaspis yanonensis, est faible. Le véritable danger de sa dispersion vient essentiellement des plantes et des fruits des différentes espèces de Citrus.

Il convient donc d'interdire la libre circulation de tout matériel végétal des espèces hôtes et d'appliquer des restrictions méthodiques jusqu'à sévères aux envois de fruits en provenance de pays contaminés.

La lutte biologique contre la cochenille asiatique des agrumes est possible. Il existe, en effet, de nombreux prédateurs, parasitoïdes et mycoparasites naturels d'Unaspis yanonensis.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne