Magasin bio en ligne

Mouche des semis: identification, biologie et lutte

Les larves de la mouche des semis, Delia platura sont de redoutables insectes ravageurs. Elles sont blanches et dépourvues de pattes. Elles dévorent les graines en germination des haricots nains et à rames.

Les jeunes plantules, attaquées par les larves souterraines de la mouche des semis, meurent avant même d'émerger du sol, mais, le plus souvent, elles laissent apparaître leurs feuilles déchiquetées et leurs tiges abîmées.

Description de la mouche des semis


Nom scientifique de l'insecte: Hylemyia platura Syn. Delia et Chortophila platura.

Ordre entomologique: Diptères.Delia platura, mouche des semis

L'adulte de Delia platura est une petite mouche grise aux pattes noires. Elle mesure 3 à 5 mm de long.

La larve de la mouche des semis est un asticot blanc de 5 à 7 mm, dont l'aspect est similaire à la mouche domestique.

La femelle de Delia platura est très productive. Il pond plusieurs centaines d'œuf. Elle préfère les sols riches et frais pour y déposer sa progéniture.

Crédit photo: © Glenn Van Windt - flickr.com - Adulte de la mouche des semis, Delia platura

Biologie de la mouche des semis


Le cycle biologique de Delia platura comprend entre trois et six générations par an.

Plantes sensibles:

La mouche des semis s'attaque à de nombreux végétaux. Elle aime les plantes potagères telles que les haricots, les Cucurbitacées (melon, concombre et pastèque), les tomates, les épinards et les asperges, mais peut notamment se contenter de plantules de fleurs comme les glaïeuls et les œillets.

Les attaques de Delia platura surviennent le plus souvent durant les mois d'avril, mai et juin. Les asticots blancs se nourrissent des graines en germination et font des trous dans les tiges et les cotylédons. Les jeunes pousses succombent ou se développent anormalement.

Les plantes infestées par la mouche des semis peuvent généralement survivre, en dépit de leur mauvais départ, grâce au développement des parties végétatives latérales stimulé par la détérioration des apex de croissance.

Lutte biologique contre la mouche des semis


Les graines à germination lente sont les plus sensibles et les plus vulnérables aux attaques des larves de Delia platura. La boutique bio en ligne recommande de ne pas les semer en sol froid ou très humide.

Soulignons également que les matières organiques fraîches attirent les mouches femelles et qu'il est préférable d'amender le potager bio en automne plutôt qu'au printemps.

Afin d'éviter que la mouche des semis s'attaque aux haricots, il est notamment conseillé de semer en pot ou en terrine et de repiquer les plantules dès que les premières vraies feuilles sont suffisamment développées.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne