Magasin bio en ligne

Les coccinelles: biologie, espèces et régime alimentaire

Les insectes prédateurs jouent un rôle essentiel dans l'équilibre naturel des écosystèmes. Ils limitent les effectifs de leurs proies et notamment les populations des phytophages. Il est primordial de les préserver afin qu'ils puissent assumer et accomplir leur fonction.

Familière par ses couleurs vives, la coccinelle, appartenant à la famille entomologique des Coccinellidae, est l'un des auxiliaires naturels les plus connus et le plus rencontrés dans nos jardins et potagers biologiques. La proie préférée de ce prédateur redoutable est, bien évidement, le puceron (larve et adulte).

Régime alimentaire divers et varié


Prédateurs, loi de la jungle chez les insectes:

Le régime alimentaire d'innombrables insectes carnivores varie selon le stade de développement. Certains sont carnivores au stade juvénile, comme les syrphes et les chrysopes, au stade adulte, exemple des taons, ou encore tout au long de leur vie, comme c'est le cas des coccinelles et des libellules.

Coccinelle, un cas d'école:

Quels que soit son espèce ou son stade de développement, la coccinelle est un insecte utile qui se nourrit principalement de pucerons. Certaines coccinelles s'attaquent aussi aux cochenilles et aux acariens, tandis que d'autres consomment des spores de champignons. La coccinelle Cryptolaemus montrouzieri (originaire d'Australie) est commercialisée dans plusieurs pays d'Europe pour la lutte biologique contre les cochenilles farineuses.

Fourmilion, autre exemple:

Le fourmilion ou fourmi-lion, (ordre des Névroptères, famille entomologique des Myrméléonidés, Myrmeleontidae), est un insecte très populaire, dont l'adulte ressemble un peu à la libellule. C'est un prédateur redoutable qui s'attaque principalement à des insectes plus petits, en taille, comme les fourmis.

Les larves de certaines espèces de fourmilions ont adopté un système de prédation absolument fantastique. Ces insectes ingénieuses construisent des entonnoirs dans les sols, généralement à texture sablonneuse. Elles se mettent discrètement au fond (à la base) de leur édifice et attendent avec patience le passage d'une potentielle proie. Dès que cette dernière glisse dans le piège (entonnoir), le fourmilion se met à projeter du sable sur sa cible, tout d'abord, afin de l'empêcher de se sauver, puis, pour la faire dégringoler, et enfin, pour la déguster.

Description et biologie des coccinelles


La classification des insectes de la famille entomologique des Coccinellidae, qui compte près de 5000 espèces, se fait sur la base de leur taille, le nombre de points et la couleur. Ce sont des coléoptères globuleux aux courtes pattes, avec un corps luisant et lisse, ou velu. La plupart des coccinelles sont noires ou bien rouges, jaunes ou orange vif, avec des points ou des raies caractéristiques.coccinelle

L'adulte de la coccinelle est très familier. On reconnaît surtout, dans nos jardins biologiques, celle dont les élytres sont rouges, tachés de spet points noirs, Coccinella septempunctata, très célèbre par son nom la bête à Bon Dieu.

La coccinelle à sept point est commune en Europe (Photo ci-contre). Elle exsude un liquide à l'articulation de ses pattes pour repousser les prédateurs. Sa tête est cachée par le pronotum et possède un corps dorsalement globuleux.

Les couleurs vives (noir, rouge, jaune) de la coccinelle ont une fonction prémonitrice, ils avertissent les ennemis que ces insectes ont un mauvais goût.

La larve de type campodéiforme est prédatrice (comme l'adulte). Elle est moins connue que l'adulte, mais elle est tout aussi vorace en pucerons et autres ravageurs. Elle est généralement noire ou gris ardoise, avec des marques oranges ou blanches, et mesure jusqu'à 11 mm de long. Une larve de coccinelle active et en bonne forme peut consommer de 200 à 400 pucerons avant d'être rassasiée et prête à entamer le stade nymphal. Les nymphes des coccinelles peuvent évoquer des fientes d'oiseaux.

Il y a un certain nombre d'insectes qui ressemblent aux coccinelles, mais ils sont plus allongés comme le montre l'exemple des Chrysomelidae.

Crédit photo: © stanzebla - flickr.com - Coccinella septempunctata

Coccinelle européenne, Adalia bipunctata


La coccinelle européenne, Adalia bipunctata, mesure environ 5 mm. Sa tête est noire ou bicolore et son corps est rouge avec deux points noirs ou noir avec quatre points rouges. La larve de la coccinelle européenne est brune tachetée de noir et de forme allongée.coccinelle adalia bipunctata

La coccinelle européenne, Adalia bipunctata, se vend en jardineries ou par correspondance. Cependant, il faut savoir que le résultat, en matière de lutte naturelle contre les ravageurs des cultures n'est pas garanti car rien ni personne ne confirme que ces insectes, et surtout les adultes, certes redoutables, vont se sédentariser et tout dévorer avant de partir pour découvrir d'autres horizons. Il est par conséquent judicieux de lâcher ces bêtes sur les pucerons très tôt le matin ou le soir afin de diminuer le risque d'envol.

En revanche, les larves de coccinelle, qu'on aura pris soin de déposer au pinceau sur le végétal infecté, vont se nourrir durant toute la durée de leur cycle de développement. La larve de la coccinelle européenne peut consommer entre 50 et 100 pucerons par jour.

Quand on dépose les larves de coccinelle sur les plantes à traiter, il faut absolument prévoir une attaque de fourmis. Ces dernières sont très farouches et bien déterminées à protéger le miellat, l'une de leurs ressources alimentaires préférées produites par leurs amis les pucerons.

Crédit photo: © sanmartin - flickr.com - Adalia bipunctata

Pour la petite histoire


De très grandes quantités de coccinelles asiatiques, Harmonia axyridis, ont été importées aux États Unis puis en Europe et supplantent actuellement les coccinelles européennes. Ces insectes exogènes peuvent s'attaquer à leurs congénères endémique en cas de manque de ressources naturelles pour l'alimentation.

Les coccinelles asiatiques se distinguent par leur taille relativement grande (entre 5 et 8 mm). Elles portent notamment de nombreuses taches noires sur les élytres ou bien aucune, et leur tête a des taches blanches.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne