Magasin bio en ligne

Biologie et intérêts agronomiques des coléoptères

Les coléoptères sont les insectes les plus représentés au monde. Les entomologistes ont recensé 166 familles regroupant plus de 370 000 espèces. En d'autres termes, près d'un insecte sur trois appartient à l'ordre des coléoptères. On peut facilement les identifier grâce à leurs ailes antérieures modifiées en pièces rigides et opaques, qui viennent recouvrir l'abdomen (les élytres).

On peut rencontrer les coléoptères presque partout y compris dans les maisons, le bois, les nids d'oiseau aussi bien en plaine qu'en montagne. Presque tous sont carnivores ou herbivores, mais il y a aussi des espèces polyphages.

Les larves des coléoptères peuvent avoir le même régime alimentaire que les adultes ou alors une nourriture complètement différente. Ainsi, les larves prédatrices xylophages (qui rongent le bois) peuvent se transformer en imagos qui vivront sur les plantes, mangeant le pollen et le nectar sucré.

SOMMAIRE

I. Biologie des coléoptères


Même si les coléoptères varient énormément par leur forme et leur coloration, ce sont, en effet, d'un point de vue morphologique, des insectes qui forment un groupe relativement homogène. Ils ont en commun des ailes antérieures coriaces, ou élytres. Ces étuis durs protègent les ailes postérieures membraneuses plus développées et repliées dessous. Les élytres peuvent être courts mais se rejoignent au centre du corps chez toutes les espèces.

Du point de vue biologique ils présentent une grande diversité. Ils sont, en effet, répandus dans les biotopes les plus divers y inclus la mer.

Ils possèdent une large gamme de sources alimentaires: xylophage, phytophage, nécrophage, prédateur et parasites des autre insectes.

Les grands coléoptères ont une longévité maximale de 5 à 10 ans. Le nombre de génération est généralement de 1 par an.

Les œufs sont simples et typiquement oviformes dépourvus d'ornementation.

L'accouplement des coléoptères a ordinairement lieu lorsque le mâle est agrippé sur le dos de la femelle. La majorité des espèces sont phytophage mais beaucoup sont charognards, prédateurs, ou parfois même parasites. Les métamorphoses sont toujours complètes.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Types de larves des coléoptères


Les différents types de larves des coléoptères sont comme suit :

a. Larve campodeiforme: caractéristique des coléoptères les plus primitifs (la plupart des coléoptères).

b. Larve mélolonthoide: comme c'est le cas des scarabéidés.

c. Larve apode: exemple des larves en marteau. Cas des Cerambycidae et des Buprestidae.Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Coléoptères nuisibles


Certaines espèces des coléoptères sont nuisibles. On en cite quelques unes comme l'hanneton, l'altise, les chrysomèles de la menthe et du saule, le doryphore, le scolyte, l'otiorhynque et le charançons.Haut de page - Magasin bio en ligne

IV. Coléoptères utiles


Certaines espèces comme les coccinelles, les dytiques et les carabes, donnant la chasse aux ravageurs, sont très utiles et aimées par les agriculteurs.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne