Magasin bio en ligne

Détermination au sein de l’ordre des coléoptères

Les coléoptères dominent le super-ordre des Coléoptèroides à 90%. Ce sont des Oligoneoptères à cause de leur champ jugal réduit ou par fois absent. Leur développement post-embryonnaire connaît, avant le stade adulte, une métamorphose complète, ce qui les inclue dans la division des Holométaboles et à la sous classe des ptérygotes métaboles.

En se basant sur la présence de la suture notopleurale, le nombre des sternites abdominaux, le nombre des articles tarsaux et autres critères, les coléoptères sont divisés en quatre sous ordres, mais la plupart des entomologistes ont subdivisé les espèces de cet ordre entomologique en seulement deux sous ordres: Les Adephaga et les Polyphaga.

SOMMAIRE

I. Adephaga


C'est le groupe le plus primitif de l'ordre. Il est essentiellement composé des espèces carnassières vivantes sur terre et dans l'eau douce. Ils ont la tendance de chercher leur nourriture d'où leur nom adéphage.

Ce sous ordre contient une seule superfamille à savoir les Caraboides.

Caraboides:

Cette superfamille comprend sept familles identifiables grâce à des critères portant sur la présence des soies, la forme des antennes, la sculpture des élytres et la structure des yeux. Les Carabidae et les Cicindelidae constituent les deux familles les plus importantes du sous ordre des Adephaga du point de vue quantité, distribution géographique et importance agronomique.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Polyphaga


C'est le sous-ordre le plus grand et le plus évolué des coléoptères. Les espèces constituant le sous ordre des Polyphaga sont des polyphages et présentent une diversité biologique et physiologique énorme.

La classification de ce sous-ordre est plus compliquée que celle du premier. On y distingue deux groupes différents : Les Haplogastra et les Heterogastra.

1. Haplogastra:

Les espèces appartenant à ce groupe présentent 6 à 7 sternites abdominaux visibles dont le premier est envahi par le métathorax pour qu'il ne subsiste que sous la forme de deux pièces triangulaires latérales.

Exemple: les Silphidae. Cette famille comprend le nombre Le plus élevé de ce groupe. Elle comprend des espèces à antennes fortes et en massue.

2. Heterogastra:

C'est le deuxième groupe dont les espèces ne présentent pas les mêmes critères que ceux du premier à savoir les Haplogastra. Au sein de ce groupe on distingue les deux sous groupes qui suivent:

Hologastra: Un nombre très limité des familles qui constituent ce premier sous groupe dont les espèces possèdent sept à huit sternites abdominaux visibles, avec le premier sternite qui ressemble au troisième. Uniquement deux familles sont connues en Europe à savoir: les Lampyridae et les Cantharidae.

Cryptogastra: Les espèces de ce sous groupe ont cinq à six sternites abdominaux visibles dont le deuxième a disparu. Elles se sont classées dans un grand nombre de familles qui occupent la majeure partie des Hétérogastra.

C'est en fait le groupe des coléoptères qui rassemble une multitude d'espèces importantes du point de vue agronomique et qui ont fait objet de plusieurs études et recherches sur leurs effets néfastes ou bénéfiques.

Il suffit de donner l'exemple des scolytes des bostryches qui causent des dégâts notables sur les arbres fruitiers et les charançons et leurs dommages sur les denrées stockés. Ceci sans oublier d'un autre coté la fameuse coccinelle qui contribue à une lutte efficace contre pas mal de ravageurs notamment les pucerons.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne