Magasin bio en ligne

Identification et biologie des Collemboles

Les Collemboles sont des arthropodes appartenant à la classe des insectes, à la sous classe des aptérygotes et à l'ordre des collemboles (Collembola).Collembole - Insecte de mon jardin bio

Certains auteurs entomologistes ne les classent parmi les insectes et les considèrent comme des Hexapodes.

Les Hexapodes sont de petits arthropodes à six pattes. La distinction des autres insectes s'effectue en observant leurs pièces buccales.

On distingue deux sous ordres dans l'ordre des collemboles: Les Arthropléones (forme allongée) et les Symphypléones (forme en boule). La furca, organe de saut replié sous l'abdomen, est souvent présente chez les différentes espèces de collemboles.

Crédit photo: © morrigan33 (sandra) - flickr.com - Collembole de la famille des Sminthurides

Description des adultes des Collemboles


L'ordre des Collemboles regroupe 18 familles et environ 6500 espèces. Ces petits insectes, mesurant moins de 5 mm de long, possèdent un tube ventral à la face inférieure de l'abdomen. Il est essentiel afin de maintenir un équilibre de sel et d'eau et, chez certains espèces, pour s'accrocher aux surfaces lisses.

La furca, organe de saut, est également un organe très important chez les collemboles. Elle est repliée sous l'abdomen où elle est verrouillée. Des muscles libèrent la furca, permettant la projection de l'insecte bien loin de la portée des éventuelles menaces.

Biologie des collemboles


Les mâles des collemboles déposent du sperme sur le sol ou dans l'ouverture des organes génitaux des femelles.

Le stade adulte est atteint au bout de 5 à 13 mues, mais les adultes continuent de muer jusqu'à la fin de leur cycle de développement.

Les collemboles peuvent être souvent observés dans le substrat des plantes en pot, surtout dans les substrats riches en tourbes. On les voit fréquemment au moment de l'arrosage, car l'eau les pousse soit à descendre à la base du pot, soit de remonter à la surface.

Rôle écologique des collemboles


Les collemboles ont une action bénéfique dans la litière et le sol, où l'on peut parfois en trouver des centaines de milliers dans un seul mètre carré. Ces insectes se nourrissent de matières végétales et de champignons en décomposition.

On devrait à priori les conserver dans nos jardins biologiques car ils ne s'attaquent guère aux racines des plantes cultivées, même si parfois ils peuvent malmener les jeunes plantules.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne